..." LE PAYS DES LAVES est dominé par la bouche béante du Piton de la Fournaise , à 2632m. né au sud de l'ile, il y a 230.000 ans, c'est l'un des  plus actif au  monde, avec parfois 2 ou 3 éruptions par an. Il ne présente aucun danger car ses éruptions ne sont pas explosives et un observatoire prévient à l'avance le séisme à venir. Des paysages lunaires et désertiques offrent un contraste saisissant pour cette petite île tropicale.---- 2007, L'éruption du siècle a démarré près de la mer au sud/est. Des cratères naquirent dans l'enclos du Brûlé pour vomir un immense fleuve de laves, long de 3km.et large de 1km.1/2. Il engloutit sous une épaisseur de 40 mètres une magnifique forêt primaire, une rivière et un pan important de la route nationale avant de se jeter dans l'océan. La Réunion s'est agrandie de 4km².

 

,, musée des volcans 09Nous allons visiter le musée des volcans, visite très intérêssante, nous verrons un film  très impressionnant.  A la suite de cette visite,  nous retournons en direction de la nouvelle route nationale qui traverse une coulée de lave, différentes pancartes indiquent lieu et date des coulures. Certaines zones très instables sont interdites, des fumerolles sortent en différents endroits.

 ,                       9  Vue depuis un petit belvédaire           

9en agrandissant la photo on aperçoit une fumerolle (émission de gaz volcanique)

 

 

 

LENTILLES: CILAOS. CIRQUE DU VIN ET DES LENTILLES

"Cilaos vient du malgache Tsylaosy -"lieu que l'on ne quitte      pas"- nom qui fut donné par les esclaves en fuite. Les sources d'eaux thermales y ont attiré les premiers habitants. Cilaos est entouré de parois vertigineuses et il est relié à la côte par une route d'une quarantaine de km. avec plus de 400 virages frôlant les précipices. C'est la base de départ pour gravir rapidement le Piton des neiges.                  Cilaos est dominé à gauche par le grand Bénare (2898m) et le Piton des neiges (3070m) à droite.

Une route étroite et 40 km. de virages,  nous prenons la voiture  et la laissons  sur un grand parking à Saint-Louis où nous prenons le bus; nous pourrons mieux profiter avec moins de fatigue pour celui qui conduit. Impréssionants les précipicices sans barrières de sécurité, quant aux 3 tunnels dont 2 très étroits, environ 20 cm. de chaque côté du bus et pour l'un d'entre eux 2 ou 3 manoeuvres seront nécessaires pour se mettre face au  tunnel.IMG_2599 [640x480] 

rte cilaos_2588 [640x480] ,    ,

rte cilaos_2592 [640x480]tunnel cilaos_2620 [640x480]

                                                            manoeuvres nécessaire pour se présenter face au tunnel

rte cilaos_2622 [640x480]

rte cilaos_2624 [640x480]

 

 

 

                  

                   les virages en tête d'épingle sont nombreux

        rte cilaos_2594 [640x480]                                                                                             IMG_2587 [640x480]                                               

 

 

 

 

Ce n'est qu'un petit aperçu des endroits à la fois magnifique et vertigineux.

 Encore quelques virages et après 1 heure 1/2  de virages nous arrivons sur Cilaos.

  Durant ce petit voyage nous sommes surpris par des claquements de mains!... c'est la façon de demander au chauffeur de s'arrêter au prochain arrêt prévu, parfois c'est un petit chemin qui doit mener à une maison bien cachée.                                                                                                  A Cilaos nous allons goûter à la spécialité "les lentilles" cultivées sur place, un restaurant sympa, le patron nous propose un apéro...il fait bien trop chaud pour ça...nous prenons chacun un verre de vin blanc du pays, un délice; comme il veut à tout prix nous vendre de l'alcool, un rhum arrangé! mon hom n'y tient pas et moi encore moins, le repas est très bon, arrivé au comptoir pour payer le patron tient à nous faire goûter du rhum de son cru, il nous  l'offre, je le remercie mais n'en désire pas, je trempe les lèvres dans le petit verre de mon hom.....c'est bien du rhum arrangé, une fois sorti nous visitons le village, il fait très chaud et nous ne voulons pas rentrer trop tard, la nuit tombe vite et il faut 1h.1/2 pour faire les 40km. nous montons dans le bus et là une surprise sur la note de restau...le petit verre de rhum se retrouve sur la note et une bouteille d'eau spéciale Cilaos que nous n'avons pas commandé également, j'ajoute que la note était prête avant  (d'offrir le rhum!) à peine gonflé le monsieur... On oublie pour ne penser qu'à tout ce que nous avons vu de beaux paysages, des personnes sympa, un lagon bleu et chaud, la cuisine Réunionnaise un délice:  rougail de poissons ou de saucisses, cari de poulet ou poisson,  achard de légumes, toujours servi avec du riz blanc, même les sandwichs sont bons.

Notre retour se fera sans problèmes, le jour du départ nous prendrons le temps de visiter le centre ville de Saint-Denis avant de reporter la voiture de location. Une Ile magnifique dont il faudrait plus de temps pour visiter, l'idéal serait l'hélicoptère.

 

 

 

Tout écrit en noir est tiré du livret  - REUNION  "L'île des contrastes"    (JADE éditions- texte :Jean-Christophe  VILLON. éd.2010 - ISBN 978-2- 918766-0205.)